samedi 11 janvier 2014

Portraits de généablogueurs : Marques ordinaires

 Le challengeAZ a été l'occasion de faire renaître son blog. Auteur discret, il n'en est pas moins un chercheur passionné et partage avec nous ces "vies généralement ordinaires, elles n'en sont pas moins passionnantes..."

La Gazette accueille aujourd'hui Sébastien Dellinger.

  • Situation géographique : je suis actuellement installé en Bretagne, et plus précisément en Ille-et-Vilaine... bien loin de mes racines !  
  • Secteur géographique des recherches : mes recherches concernent essentiellement la Moselle. Ma branche maternelle concerne surtout un secteur situé en gros entre Metz, Thionville et Bouzonville (avec quelques échanges avec la Sarre toute proche). Du côté de mon père, c'est la Moselle-est : Bitcherland (Pays de Bitche), Sarreguemines. Après, et au fil des générations, les branches se dispersent un peu : la région de Como, en Italie d'où est originaire mon arrière-grand-père, puis, beaucoup plus loin, des origines et recherches en Belgique, dans le Nord, les Vosges, le Luxembourg, la Savoie...    
  • Matériel : j'ai un ordinateur de bureau dans lequel j'ai toutes mes données généalogiques. J'essaie de me debrouiller en ce moment malgré une connexion internet quelque peu aléatoire depuis quelques mois (en gros ce que l'on pouvait avoir au début des années 1990... la préhistoire !), ce qui explique un peu mon absence des réseaux en ce moment. Le reste, c'est du papier !  
  • Réseaux sociaux : mon blog, Marques-Ordinaires est mon seul moyen d'échange. Je n'ai pas de compte Twitter. J'ai un compte Facebook, créé à des fins personnelles, mais n'y voyant plus trop d'intérêt, je me pose sérieusement la question de le fermer. 
  • Depuis quand ton blog est en ligne ?: j'ai créé mon blog généalogique en avril 2012, afin de faire partager mes découvertes généalogiques sur l'histoire très ciblée de Schell et Vinsberg (en Moselle). Le Challenge AZ a été une opportunité de reprendre le blog et de le faire vivre !   
  • Quels sujets abordes-tu sur le blog ?: je n'avais pas d'idées en tête sur les sujets que je souhaitais aborder. En fait, les sujets sont traités en fonction de mes découvertes, difficultés ou des challenges et sujets que tu nous proposes Sophie (Merci à toi en tout cas !). Une grande parti des articles abordent l'histoire de mes ancêtres qui ont vécu dans les villages de Schell et Vinsberg.   
  • Recherche généalogique, ou projet, en cours : je travaille en ce moment sur l'histoire (militaire) de mes grands-parents et arrières-grands-parents, et notamment pendant les deux guerres mondiales. Ce sont des périodes douloureuses et complexes, où certains de mes aïeux ont du combattre malgré-eux sous l'uniforme allemand. Comment aborder l'histoire de mon arrière-grand-père, français de cœur (et fier de l'être), qui a du combattre au Chemin des Dames en 1917, du côté Allemand ? et l'histoire de son fils qui 25 ans plus tard a été enrôlé de force pour combattre sur le front de l'Est ?


Quels sont les logiciels, apps, outils que tu utilises pour tes recherches ?  

Après beaucoup d'hésitations, j'ai choisi de travailler sur Généatique (version 2011). Le logiciel me donne complète satisfaction. J'ai deux versions de mon arbre : une première que j'ai réalisé à partir données récupérées sur d'autres arbres en ligne. Il est très complet, mais les informations ne sont pas vérifiées. C'est en quelque sorte un brouillon. Dans la seconde version, j'ai repris les informations unes par unes en vérifiant et recherchant les sources. C'est cette deuxième version que j'ai mis en ligne sur Généanet. 
Je possède l'application Généanet sur mon smartphone, ce qui m'aide lors de mes recherches en salle de lectures aux archives départementales.


A quoi ressemble ton bureau ? 



Mon bureau est un vieux meuble retapé et repeint (bien rangé pour l'occasion de la photo ;-) !)


Quel est ton outil préféré pour organiser tes recherches ? 

Je n'ai pas vraiment d'outil absolu ou unique pour l'organisation de mes recherches. J'ai un modèle de fiche de recherche qui me permet de préparer mes visites au archives départementales lors de mes vacances. Pour le reste, j'ai un cahier, des crayons, excel, les dossier dans lesquels je classe les photographies de documents d'archives, classées par cote... Je me suis essayé à utiliser Evernote, mais je ne l'ai pas encore complètement adopté!


Quel est ton site préféré pour ton histoire familiale ? 

Je suis passionné par les cartes anciennes et je ne peux me restreindre à ne citer qu'un seul site! J'en propose trois.
Le premier que j'utilise très régulièrement est Géoportail. Il offre la possibilité de visualiser les cartes de Cassini, cartes d'Etat-Major, et depuis récemment les anciennes photographies aériennes : une mine d'or pour comprendre l'histoire d'un village ou d'une maison !
Dans un autre registre, le site de la Bibliothèque Nationale Universitaire (BNU) de Strasbourg est à ne pas rater pour les mosellans et alsaciens, puisqu'il permet de visualiser et télécharger le cadastre et les cartes topographiques datant de l'Annexion par les prussiens entre 1870 et 1918. Je m'en sert très régulièrement. Depuis peu, ces cartes sont également accessibles via Gallica.
Le dernier propose des cartes d'une autre époque : les cartes des Naudins. Elles sont accessibles via le site du Comité d'Histoire Régionale de la Lorraine. Datant de la première moitié du XVIIIème siècle, ces cartes sont plus précises que les cartes de Cassini et apportent des précisions intéressantes sur la géographie, la toponymie et la taille des villages de l'époque.


Un rêve généalogique ?

Mon rêve ultime serait de pouvoir, au delà des noms, mettre un visage, des caractères, des faits de vie sur chacun de mes ancêtres, pouvoir les comprendre, effleurer leurs réalités du quotidien, leurs joies, leurs peines...


Quel est le projet généalogique que tu comptes réaliser d'ici un an ?

En lien avec mes recherches en cours que j'ai précisées plus haut, j'aimerais pouvoir établir la biographie de la vie de mes grands-parents et arrières-grands-parents qui ont combattu pendant les deux guerres mondiales, parfois sous l'uniforme allemand, bien malgré-eux...


As-tu une astuce / un conseil à partager ? 

Ne jamais se décourager. Avec un peu de patience, de travail et parfois de chance, certaines situations se débloquent... des archives mises en ligne, un message inattendu... la généalogie est une passion qui se travaille avec le temps !

Ecrit par Sophie Boudarel

7 commentaires :

Bonne idée ces deux arbres, dont un arbre brouillon !

Je rejoins Elodie.
Peut être plus simple que la coche "Recherche à faire" sur les événements dabs Heredis.

Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

Rectification à la suite d'une faute d'orthographe.
Merci pour ce portrait.Je suis sensible à l'évocation des malgré-nous, ces hommes enrôles de force sous l'uniforme allemand.
Les recherches relatives à ces français de cœur,morts sous l'uniforme allemand, pendant la première guerre mondiale sont ardues.

Je profite d'une connexion internet un peu meilleure pour te remercier Sophie pour cette présentation.
@Elodie et Yann, Pour l'arbre "brouillon", c'était en fait mon premier arbre que j'avais réalisé au tout début de mes recherches. C'est vrai qu'au début, on s'intéresse d'abord à retrouver le plus d'ancêtres possibles... ensuite, plutôt que de "jeter" ce premier arbre, je continue à l'utiliser en brouillon.
@Philippe : L'histoire des malgré-nous (de la première et de la deuxième guerre mondiale) peut paraître effectivement complexe et difficile à comprendre. Mon grand-père et mon arrière-grand-père ont du partir sur le front dans un uniforme qu'ils haïssaient. S'ils refusaient (surtout pour 39-45), c'était toute leur famille qui pouvaient être envoyés dans les camps... Dans ces histoires là, il n'y a pas de blanc ou de noir, de bons ou de mauvais...

Comme mes petits camarades, je trouve cette idée de double arbre très bonne.

J'ai près de 2 000 sources à reprendre dans mon fichier déjà existant, cette approche de double arbre aurait été sûrement une meilleure solution.

J'ajoute ton site dans ma liste (qui commence à être longue). Et merci à Sophie.

Bravo Sébastien pour ton travail ! J'apprécie comme tous l'astuce des deux arbres, dans la même idée j'ai créé un blog "brouillon" qui me permet de stocker en vrac, idées, hypothèses, pense-bêtes et recherches à faire ! Amitiés.

Enregistrer un commentaire